La responsabilité pénale de Travis Scott ?

Travis Scott, de son vrai nom Jacques Webster est un artiste du rap qui a généré une multitude de vente de disque dans sa catégorie.

Du Vendredi 5 au Dimanche 7 Novembre 2021, le festival de musique « Astro world » s’est déroulé à Houston au Texas. L’initiateur du festival qui est Travis Scott a entamé les festivités par un concert dans lequel il y avait 50 000 personnes en comptant aussi les 360 agents de police et et les 240 agents de sécurité.

Avant le commencement de l’évènement se tenait un mouvement de foule dévastateur ayant forcé l’entrée face à une équipe de sécurité dépassée. Le mouvement de foule meurtrier vers 21h a causé 8 morts et une centaine de blessés. Cette situation imprévisible échappe au contrôle des ambulanciers, des agents de sécurité, des agents de police et des organisateurs du festival dont Travis Scott qui est lui-même le créateur officiel.

En l’espèce, on peut se poser la question suivante : Peut-on parler de la responsabilité pénale de Travis Scott ?

Face au cas de force majeur qui est le mouvement de foule, est-ce logique d’engager la responsabilité d’une seule personne qui serait l’auteur de la mort de ces 8 fans décédés âgés de 14 ans à 27 ans ?

La communauté de Twitter accuse l’artiste Travis Scott de manquer à son devoir citoyen d’agir en « bon père de famille » alors que sous ses yeux se produisait des mouvements de panique dans la foule avec le va-et-vient des ambulanciers et des personnes qui perdaient connaissance pendant qu’il chantait sur scène.

Screen de Twitter

Selon la Twitosphère, il a été insensible et irresponsable de poursuivre le concert malgré tous ces débordements.

La notion du bon père de famille « bonus pater familias » est une notion latine qu’on utilisait en droit civil. Cette notion est nécessaire pour qualifier un comportement qu’aurait un individu abstrait qu’on identifie comme la norme comportementale. Dans le cas où on remarque qu’une personne ne se comporte pas comme la norme comportementale alors on évalue sa faute.

Partant de cette notion juridique ancienne, l’opinion publique nous amène à penser que l’artiste Travis Scott n’a pas agi en « bon père de famille ».

Un spectateur blessé durant le festival : Kristian Paredes a déposé plainte contre l’organisateur du festival Travis Scott et contre son artiste acolyte Drake parce qu’ils seraient responsables du mouvement de foule ayant entrainé des dommages corporels et des personnes décédées.

Au regard de la justice, l’artiste Travis Scott a des antécédant. En effet, le rappeur avait été arrêté à 2 reprises lors de ses concerts en plaidant coupable pour troubles à l’ordre public.

Est-ce que ces antécédant judiciaires serviront de jurisprudence pour reconnaitre sa responsabilité pénale face à aux 8 morts et à sa responsabilité civile pour tous les dommages corporels ?

La décision reviendra à la juridiction qui a réceptionné la première plainte.

Publié par Anne-B

Juriste/ Blogueuse/Musicienne

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :